L’importance d’éloigner la colère de vous.

L’importance d’éloigner la colère de vous.

Comment agir lorsque la colère se manifeste au sein de notre couple ? Est-ce normal ? Il est certain que’un couple n’est pas parfait. Cependant, les accès de colères, sont autre chose.

De Sébastien :

Éphésiens 4:26 : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas; que le soleil ne se couche pas sur votre irritation

La Parole est claire et nous pousse une fois de plus à faire attention à nos émotions. On a le droit de se mettre en colère, mais pas de pêcher. Pas évident, car quand la pression monte dans la machine, que la colère nous envahit, nous restons rarement inactifs. On voit rouge et toutes les choses ou paroles vont être interprétées comme des attaques et vont alimenter, stimuler notre état et notre réponse à “l’agression” va être la riposte.

Proverbes 29:22 : « Le colérique pousse au conflit, l’homme plein de fureur commet beaucoup de transgressions. »

C’est souvent là que les malheurs arrivent: une parole blessante, humiliante ou rabaissante, celle qui sera de trop et qui deviendra la goutte faisant déborder le vase; un geste de violence, menaçant… bref, des actes qui quand les émotions débarquent et que la raison reprend le contrôle, on se rend compte de l’amplitude et de la conséquence désastreuse et destructrice de la colère. Si elle n’est pas maîtrisée, elle peut amener à la rage qui peut escalader et aller dans la haine et le meurtre. Oui, oui, malheureusement c’est la vérité. La Parole est très claire et nous met en garde de ne pas être un véhicule pour l’ennemi qui va utiliser toutes les fenêtres d’opportunités que nous allons lui permettre d’utiliser.

Oui, la Bible est un condensé de tout ce que nous devrions savoir et méditer pour avoir du succès dans cette vie… (Plus le temps passe, plus je m’en émerveille.)

«…Que le soleil ne se couche pas sur votre irritation;», indique clairement que nous devrions désamorcer les situations et éviter que celles-ci ne puissent s’enfoncer dans la terre de notre cœur et y devenir une semence destructrice de non-pardon et de frustration qui engendre des blessures influençant imperceptiblement notre comportement. Cela pourrait paraître anodin et on peut pardonner facilement certaines affaires, mais la mémoire retient très facilement le négatif et à la fâcheuse tendance à le ressortir à des moments de confrontations. L’orgueil et l’égoïsme vont de pair dans cette affaire de colère et nous devons, pour garder notre relation saine, les reconnaître et savoir montrer les fruits de l’Esprit et nous humilier devant l’autre et reconnaître nos fautes. Nous nous aimons et sommes là pour l’autre pour l’aimer et l’honorez pas pour l’affronter pour imposer son point de vue ou avoir le dernier mot. La dictature est une imposture et finira toujours par une rébellion. Alors, instaurons sur le royaume de notre couple le règne de l’amour et de ses fruits afin que celui-ci soit une bénédiction et que rien ne puisse faire obstacle à nos prières. Si nous sommes divisés, satan aura la place pour agir à sa guise et en plus aura un droit “légal” à cause des pêchés qui en découleront tant en pensées qu’en action.

Basons-nous sur 1 Corinthiens 13 et manifestons Son Amour sur notre couple.

Le pardon, la douceur, la maîtrise de soi, la patience sont les briques édifiantes de l’enceinte de notre amour. Galates 5.22.

 

Proverbes 15.1 « Une réponse douce calme la fureur, tandis qu’une parole dure augmente la colère. »

Proverbes 14:29-30 : « Celui qui est lent à la colère fait preuve d’une grande intelligence,
tandis que celui qui s’énerve facilement proclame sa folie. Un cœur paisible est la vie du corps, tandis que l’envie est la carie des os.
».

Ça fait réfléchir et donne vraiment matière à méditer un moment là-dessus. Laissons-Le Seigneur nous raviver quelques instants liés à ce sujet et (sans culpabilité stp !) essayons de voir ce que nous pourrions faire pour améliorer la chose. Acceptons d’être imparfaits pour se parfaire !

Galates 5.15 « Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, attention : vous finirez par vous détruire les uns les autres ».

Quand la colère arrive, ne jouez pas son jeu et reprenez le contrôle en vous maitrisant dans le vouloir d’avoir le dernier mot par exemple ou de creuser encore et encore jusqu’à trouver le magma et que cela explose.

  • Reprenez ensemble votre souffle, regardez-vous et dites vous que vous vous aimez et que vous ne jouerez ni l’un ni l’autre dans la zone qui cherche à détruire.
  • Demandez-vous pardon sincèrement sans moqueries ni sous-entendues.
  • Reprenez la discussion en trouvant un terrain d’entente mutuelle en prenant en considération les avis et arguments de l’autres.
  • Priez ensemble en remerciant le Seigneur d’être dans vos vies.