Discerner et être présent pour notre femme

Discerner et être présent pour notre femme

Quel que soit notre position ou statut dans le Corps de Christ, n’oublions jamais certaines bases fondamentales qui vont être notre soutien et nous permettre de rester efficaces, là où le Seigneur nous a positionnés, au sein de notre mariage. Apprenons à discerner et être présent pour notre femme

De Sébastien :

« Vous maris aussi, comportez-vous discrètement avec elles, comme avec un vaisseau plus fragile [c’est-à-dire], féminin, leur portant du respect, comme ceux qui sont aussi avec elles héritiers de la grâce de vie, afin que vos prières ne soient point interrompues. » 1 Pierre3.7

Quand elle nous raconte certaines discussions avec des personnes et nous voyons que cela l’affecte négativement, tant émotionnellement que spirituellement à chacune de ces rencontres: n’hésitons pas à émettre le fait qu’il serait préférable d’instaurer une distance.

Nous devrions prier dans le but d’avoir SA sagesse et pouvoir discerner ses temps et saisons.

Gardons à l’esprit que notre femme est le jardin qui nous a été confié et que nous devons cultiver et prendre soin. Nous voulons avoir un couple en santé et heureux dans toutes les sphères ? Alors, arrosons là, ensemençons là, retirons les parasites et aménageons-la pour que la récolte soit bonne et agréable.

Une femme est réceptive et plus émotive que les hommes, elles prennent les choses plus à cœur et personnelle. Ce qui provoque un réflexe maternel qui fait baisser la protection de leur cœur (elles donnent abondamment et abaissent leurs défenses) ce qui les rend accessibles et vulnérables.

Il est important de prendre le temps de les écouter pour qu’elles puissent se décharger de ces surcharges émotionnelles en plus du fait qu’elles se confient à Dieu. Nous leur démontrons par ce biais que nous nous rendons disponibles et présents pour elles. Nous les rassurons dans notre position d’autorité et que nous nous tiendrons fermes, stables et fidèles.

Oui, le Seigneur nous a placés dans le couple pour défendre notre jardin contre l’adversaire, cela date depuis Adam. Nous devons préserver notre Ève (qui signifie vie) des doutes que satan s’évertuera à insinuer dans notre épouse au travers de différentes stratégies pour l’atteindre dans son potentiel: porteuse de vie.
De notre capacité à la protéger et à en prendre soin, ce jardin produira la vie et au travers de votre appel, dans le ministère auprès des âmes, des frères et sœurs en Christ, vous pourrez pleinement être utilisés et le Seigneur se manifestera d’autant plus puissamment pour Sa gloire.

En résumé: Dans les 3 dimensions esprit/âme et corps, nous devons nous tenir présents et être un veilleur, une sentinelle aux aguets, protégeant notre royaume. N’oublions pas que nous faisons Un.