La confiance dans le couple, parlons-en…

La confiance dans le couple, parlons-en…

Lorsque nous nous marions, nous nous “attachons ” l’un à l’autre, unis, accrocher, coller, joints, bref nous ne s’attendons pas à nous “détacher ” à voir la confiance défaillir.

De Sébastien :

C’est bien beau tout ça, nous nous aimons, tout va bien, mais je reste une personne avec son jardin secret, sa bulle. Oui, mais dans une réalité, un couple doit se bâtir. Et pour que nous soyons une seule chair, il faut qu’il y ait de la confiance et cela passe, bien sûr, par la transparence.

Je dois avoir vraiment confiance envers la personne avec laquelle je “fusionne”.

C’est juste un implant dentaire ou un accessoire ? Non… Cette personne devient une partie entière de nous.

Il est donc primordial de se connaître, de savoir ce qui nous rapproche et fait en sorte que nous soyons “collés “. Quels sont les points forts qui nous unissent et nous tiennent fermement contre vents et marées ? Comment pourrais-je confier la vie de mes enfants à quelqu’un envers qui je n’ai pas confiance, ce qui est précieux à mes yeux, jusqu’à ma propre vie ?

Avoir confiance en l’autre, c’est être capable de se laisser guider, les yeux bandés en marchant sur une planche dans le vide, par l’être aimé.

Ne laissons pas de place au doute, car cette ouverture va permettre au mensonge, à la méfiance de s’immiscer dans vos pensées et petit à petit, grugera votre confiance et infectera votre amour directement dans ses fondations. Ne le permettez surtout pas.

Cela serait comme signer votre arrêt de mort. Maintenant, on va voir quel est votre niveau de confiance.

Questions : Avez-vous accès à son ordinateur ? Son téléphone ? Son sac ? Son compte de banque ?

Êtes-vous transparent l’un envers l’autre ? Y a-t-il des secrets ?

Hum… En voilà des bonnes questions qui peuvent se répondre.

Continuons, si je vous posais, à tous les deux, cette question : lui faites-vous réellement confiance ? Vous me répondrez sans hésitation (du moins je le pense) bien sûr ! Et si j’ajoute : à quel pourcentage ? Dans quel domaine ? Jusqu’où ?

La réflexion sera peut-être de mise…

 

Il doit y avoir un partage et une communication étroite et creuser dans la relation, de manière régulière et constante pour entretenir cette confiance qui va s’affirmer au fur et à mesure des épreuves de la vie. On apprend à connaître l’autre et soi-même tous les jours, on se découvre et on y voit la profondeur de notre relation.

Notre niveau confiance est équivalent à celui de l’amour.

Plus nous aimons inconditionnellement et plus nous aurons confiance en l’autre.

1 Jean 4:18 : « Dans l’amour, il n’y a pas de place pour la crainte, car l’amour parvenu à une pleine maturité chasse toute crainte. En effet, la crainte suppose la perspective d’un châtiment. L’amour de celui qui vit dans la crainte n’est pas encore parvenu à sa pleine maturité.»

Osons pour le bonheur de notre couple de nous laisser sonder au plus profond de notre cœur. Demandons mutuellement au Saint-Esprit où se situent les brèches ?

Comment sont-elles entrées ? Quand ? Par qui ?

Laissez-vous guérir pour que Son Amour parfait vous restaure et qu’ainsi, la confiance puisse être présente et la paix qui surpasse tout entendement s’installera et vous serez de nouveau encore plus amoureux.