Apprendre à aimer

Apprendre à aimer

Que signifie le fait d’aimer quelqu’un ? Nos émotions et nos sentiments ne sont pas nos amis et nous ne devrions pas nous baser dessus, surtout pour prendre des décisions hâtives. Les conséquences sur notre vie pourraient être destructives.

De Sébastien et Leslie :

Définissons avant toute chose deux points :

Les émotions sont une réaction physiologique, spontanée du corps selon une situation donnée. Il se passe quelque chose et vous réagissez. Tu es touché et tu réagis sur l’instant par une manifestation qui ne dure que peu de temps: la colère provoque une hausse de voix et des mouvements, des gestes menaçants, etc.

Les sentiments sont des constructions mentales ne répondant pas à une influence externe, mais révélatrice d’un état d’esprit. L’émotion est inconsciente alors que le sentiment est alimenté et pourrait être considéré comme une prise de conscience de notre émotion que nous décidons d’entretenir et qui, tant qu’elle sera alimentée durera dans le temps.

Ex: un sentiment d’échec persistera si on ne cesse d’y penser et d’y rattacher toutes les émotions qui y sont liées comme la peur, la douleur, la tristesse, etc.

Autre exemple: tu as été agressé et tu as développé un sentiment d’insécurité qui entretient cette émotion.

Donc aimer est un sentiment qui provoque des tas d’émotions.

Alors pourquoi dans notre relation de couple vivons-nous des tensions, des incompréhensions, des frictions et paradoxalement des instants nous donnant un avant-goût du ciel ?

Nous nous sommes mariés en août 2001 et nous étions loin du Seigneur, TRÈS loin. Nous nous aimions réellement et profondément. Nous nous savions mutuellement destinés l’un à l’autre, mais nous n’avions pas conscience de notre état spirituel et émotionnel à cette époque. Nous avions subi tous deux biens des épreuves qui nous avaient laissé des cicatrices encore purulentes et avions misé réciproquement sur notre union qui serait cette planche de salut tant désirée.

Nous quittâmes notre pays d’origine pour nous installer au Québec, laissant derrière nous tous les souvenirs douloureux et ce départ était le symbole d’un nouveau départ.

Nous ne réalisions pas que nous étions deux écorchés, handicapés, rescapés émotionnels qui venaient de se réunir. Ce serait comme attacher deux boiteux ensemble en espérant les voir marcher ensemble telle une personne sans aucun problème… grossière erreur.

Trois ans ont suffi pour transformer cet amour en haine destructrice nous amenant au bord du divorce.

Nous ne savions pas aimer, ce qu’était l’amour (le vrai), ni même nous aimer… notre identité nous était inconnue. S’entre-déchirer était devenu notre moyen de communication et le silence méprisant notre atmosphère. Comment pouvons-nous contrôler ces émotions et ne pas en être esclaves ?

Comment pouvons-nous apprendre à aimer si notre perception de l’amour est erronée ?